Economie

L’économie burkinabè, essentiellement agricole, s’est diversifiée suite à d’importantes reformes depuis 2000. Ces réformes ont permis d’améliorer la gestion des finances publiques et relancer les activités économiques.

C’est ainsi que la croissance économique présente un taux moyen de 5,5% entre 2000-2012. L‘inflation a été maitrisée au cours de cette même période car contenue dans la limite de la norme communautaire de 3%.

A partir de 2008, le « boum minier » ayant bénéficié d’un code très attractif, a permis d’améliorer considérablement le déficit du compte courant, consécutif aux exportations de l’or dont les recettes sont passées de 70,1 milliards de francs CFA en 2008 à 752,7 milliards de francs CFA en 2011.

La croissance de l’économie a bénéficié de l’embelli du prix de l’or sur les marchés mondiaux et a influé positivement sur la croissance du Produit Intérieur Brut (PIB).

Ressources du PIB20082009201020112012
PIB courant (en milliards de F.CFA) 3.739,49 3.941,88 4.371,61 4.807,67 5.421,0
PIB/tête (prix courant en FCFA) 250.894 256.479 287.801 300.168 329.127,0
PIB en FCFA constant 1999 (en milliards de F.CFA) 3.034,46 3.124,44 3.372,51 3.514,5 3.796,0
PIB/tete (à prix constant FCFA) 203.591 203.293 212.801 215.057 225.259

Source : MEF/DGEP,IAP, scénario de juillet 2012

   

Recherche  

   
   
© 2015, All Rights Reserved. Ambassade Du Burkina Faso, Ethiopie